Actualités

RSS

Droit du travail
10/09/2012 » Loyauté d'un Cadre dirigeant et activités syndicales

Impossibilité de licencier un cadre appartenant au comité de direction, en invoquant ses activités syndicales et son défaut de loyauté.

Selon un Arrêt de cassation de la Chambre sociale de la Cour de cassation rendu le 03/07/2012 (11-10793),  un salarié appartenant au comité de direction de la société et ayant un poste se situant parmi les plus importants de la hiérarchie, peut,  constituer un syndicat et y adhérer.

Dès lors, constitue une mesure discriminatoire interdite, le licenciement du salarié justifié par la création d'un syndicat et le défaut de loyauté envers la direction du fait de son appartenance à ce syndicat.

Cette jurisprudence rappelle que, sauf abus, le salarié jouit de sa liberté d'expression dans l'entreprise et en dehors de celle-ci, et seules des restrictions justifiées par la nature de la tâche à accomplir et proportionnées au but recherché peuvent y être apportées.

 

« Retour

Villepin & Associés
120 av Napoléon Bonaparte bât C
13100 AIX EN PROVENCE
Villepin & Associés
2, Avenue Hoche
75008 PARIS